Quand la réussite tarde à venir

La semaine dernière, une de mes coachées a mis les bouchées doubles pour lancer un produit sur lequel elle travaille depuis des mois avec son partenaire.

La peur de la réussite est aussi présente que la peur de l'échec...

Si vous avez déjà lancé un nouveau produit ou un nouveau projet, vous comprenez combien c’est exigeant en temps, en énergie et en argent, surtout lorsqu’il s’agit d’une première.

Je me souviens du moment où j’ai participé à l’organisation et à la tenue d’un évènement sur le web avec trois partenaires.

Nous étions presque continuellement en dehors de notre zone de confort. Nos habitudes étaient bousculées. 

Des problèmes urgents et imprévus ont exigé que nous trouvions des solutions sur le champ. Le projet a demandé notre attention de tous les instants. Nous étions exténués!

Ça vous est peut-être arrivé…

Ce genre de situation vous fait rencontrer vos limites. Les frustrations et les contrariétés sont plus nombreuses qu’à l’habitude. Vous devenez stressée, hypersensible et très vulnérable.

Votre caractère est vraiment testé. Vous êtes mise au défi de garder votre bonne humeur et votre clarté d’esprit.

Ce n’est pas le moment de vous effondrer ni de mettre la pagaille dans vos relations par votre impatience.

Vous croyez qu’après toutes ces heures de travail acharné et d’engagement intense, une seule chose vous attend : le succès ?

Ouchh!… C’est rarement le cas… Et ça fait mal quand les résultats sont minimes comparativement à votre investissement.

C’est là que vous comprenez qu’être en affaires est une des disciplines spirituelles les plus exigeantes.

Et vous êtes tentée de tout laisser tomber, d’oublier vos rêves, de mettre votre passion de côté. 

C’est sûr que si vous mettez le focus sur les obstacles rencontrés et sur les erreurs que vous avez faites, si vous tombez dans le jugement en vous disant que vous n’êtes pas assez compétente, intelligente, organisée… vous allez être victime de vos propres peurs et vous allez abandonner.

Pour garder courage, je me rappelle et je rappelle à mes clientes le cas d’Abraham Lincoln et de la série d’échecs qu’il a essuyés avant de connaitre la popularité.

Souvenez-vous qu’il n’y a pas d’échec, seulement des occasions d’apprendre, de se réajuster et de continuer.

C’est aussi une erreur de penser que lorsqu’un projet est lancé, c’est la fin du processus. Rien n’est plus faux. Au contraire, c’est un commencement.

Quand vous y avez mis tant de cœur et d’énergie, vous avez raison de penser que vous mériteriez de vous reposer.

Cependant, si vous faites partie des personnes qui désirent réaliser de grandes choses et bien vivre de leur activité, vous avez besoin de prendre votre courage à deux mains et de continuer à peaufiner votre produit, à communiquer avec vos clients potentiels et à faire des suivis.

Vous avez besoin de rester positive et confiante, de reconnaître votre valeur et de continuer d’avancer.

Le secret du succès, c’est la persévérance!

Comme le disait ma cliente : « Quand la plante commence à sortir du sol, ce n’est pas le temps de l’enterrer, mais de continuer d’en prendre soin… jusqu’à la récolte ».

Je vous souhaite la persévérance!

Laissez vos commentaires ou questions dans la boite ci-dessous !

1 Comment

  1. Lynn S. sur 11 octobre 2016 à 15 h 10 min

    Ça m'allume tellement garder le focus, s'ajuster en continue tout en prenant soin de nous en étant présente aux autres ! Ainsi travailler fort n'égale pas systématiquement succès... Merci Aline 😉

Laissez un commentaire