Les 3 défis émotionnels auxquels vous serez confronté en tant qu’entrepreneur!

En tant qu’entrepreneur, nous faisons tous face à des défis émotionnels. Je suis fasciné par la façon dont les leaders prennent des décisions et gèrent leurs émotions. Quels sont les traits qui séparent les bons des grands entrepreneurs?

Pour mieux me comprendre et continuer d’apprendre, j’écris un journal depuis plusieurs années. Dans celui-ci, j’adresse ce qui suit:

  • Quelles sont mes principales préoccupations présentement?
  • Comment je me sens sincèrement à leur sujet?
  • Quelles options saines et durables ai-je pour relever mes défis actuels?
  • Grâce à mes expériences passées, qu’est-ce que j’ai appris et qui est susceptible de m’aider maintenant?

C’est une pratique que je recommande à tout entrepreneur en herbe ou chevronné. C’est un moyen efficace de réfléchir, d’apprendre et d’améliorer vos compétences.

Récemment, j’ai réfléchi à la question de savoir pourquoi les entrepreneurs sont confrontés à une importante instabilité émotionnelle et pourquoi, parfois, ils se sentent déchirés.

À ma grande surprise, les émotions désagréables associées à l’entrepreneuriat qui sont le plus souvent ressenties sont les suivantes.

1. PEUR

La peur se manifeste de multiples façons et peut posséder plusieurs sources.

Peut-être que vous avez peur de prendre la mauvaise décision? Vivez-vous de l’incertitude de la mise en place d’une nouvelle stratégie d’affaires? Ou vous vous demandez si vous avez embauché la bonne personne dans votre équipe? Ou bien vous avez peur d’être jugé, de perdre un gros client, de ne pas être leader inspirant pour votre communauté? Peut-être même que c’est simplement d’échouer et de ne pas réaliser la vision de votre entreprise?

La peur fait partie de l’expérience humaine. Pouvez-vous imaginer combien nous serions imprudents et insensibles sans elle? De plus, si vous voulez apprendre à la gérer plus rapidement, il vous sera utile :

  • Premièrement, nous devons d’abord en être conscients.
  • Utiliser le côté émotionnel et rationnel de notre cerveau pour analyser la cause sous-jacente de cette peur. Est-ce vraiment nécessaire ou justifié?
  • Évaluer si l’analyse rationnelle est alignée ou déconnectée de notre peur émotionnelle.
  • Si l’analyse rationnelle démontre que les risques réels sont faibles, utilisez votre analyse pour diminuer la peur que vous percevez

Essayez de changer votre état d’esprit en utilisant des arguments logiques pour dompter vos émotions « négatives » injustifiées. Après avoir évalué les risques, je me dis : « Quand le risque est faible, la peur doit disparaître ».

Si, d’un autre côté, l’analyse révèle que les enjeux sont élevés et que vous ressentez la peur, il pourrait être plus sage d’atténuer ce risque avant de passer à l’action.

La capacité d’adaptation et d’effectuer rapidement le virage dans la bonne direction est un trait essentiel des entrepreneurs efficaces, et la peur est la meilleure boussole intérieure que nous ayons. Les entrepreneurs embrassent la peur afin de mieux gérer les résultats.

2. DOUTE

Lorsque vous doutez, il arrive souvent que vous ne sachiez pas ce qu’il faut faire ou croire. C’est un signe que vous devez explorer davantage. C’est une confirmation de l’incertitude qui vous oblige à trouver des façons de la minimiser en cherchant plus d’intrants.

Cela peut être avec plus d’analyse, de recherches et de parler à des experts sur ce que vous voulez ou vous vous apprêtez à faire. Pour retirer le plus de bénéfices, la seule compétence que vous devez avoir est la capacité d’être ouvert.

Il est essentiel d’écouter avec empathie à partir de plusieurs sources et de les considérer dans votre décision finale.

Je vous recommande fortement d’adhérer à un mastermind, d’investir dans des VIP et de vous créer un réseau de professionnels que vous pouvez consulter.

Rejoignez des organisations de leadership. Assistez à des salons professionnels et des conférences pour élargir votre réseau. Soyez en mesure de puiser dans un large bassin d’experts différents dans le domaine. Ainsi, vous épargnerez temps, énergie et argent.

La prochaine fois que vous avez des doutes, n’oubliez pas que c’est un signe que vous avez besoin de plus d’informations. Accueillir et surmonter le doute vous mènera à de meilleures décisions et fera de vous un meilleur entrepreneur.

3. REGRET

Le regret vient de la réflexion et la réflexion apporte l’apprentissage. Le regret est un signe qu’il vous faut vous recentrer.

Se recentrer sur les leçons apprises de l’expérience, de les ressentir émotionnellement et de ramener l’intégration de l’apprentissage dans votre mémoire.

Lorsque vous vous trouvez dans une situation similaire à celle que vous avez regrettée, n’ayez crainte, vous le ressentirez. Et, idéalement, vous prendrez une autre direction.

Le regret vous amène à une conclusion sur un choix que vous avez pris dans le passé. Cette expérience vous apportera la sagesse, dans le futur, d’agir différemment. Sans elle, l’apprentissage n’est pas assez viscéral, il est donc peu probable qu’il fasse partie de votre intuition.

En tant qu’entrepreneur, si nous voulons apprendre tout au long de notre parcours, nous devons réfléchir et accepter les soi-disants regrets afin de pouvoir apporter des améliorations continues dans notre business.

En conclusion

Laissez ces émotions vous guider plutôt que de vous paralyser. Les grands entrepreneurs ont la capacité de ressentir, de réfléchir et de s’adapter pour continuer d’apprendre et d’évoluer.

La prochaine fois que vous rencontrez des émotions « négatives », souvenez-vous de ce que cela vous permet de découvrir ou de développer en vous. Le leadership est un voyage de toute une vie et ceux qui y excellent trouvent les points positifs au milieu de l’adversité.

Est-ce que vous vivez présentement un de ces défis émotionnels? Si oui, lequel?

Laissez-nous vos commentaires ou questions dans la boîte ci-dessous.

Laissez un commentaire





x